FONCTIONNEMENT

L’Association gestionnaire

Créée en 1991, l’association Envol Tarn trouve son origine dans un projet initié et soutenu par des parents militants et engagés, qui vise à soutenir l’intégration des personnes autistes et la mise en place d’une prise en charge spécifique et adaptée.

Elle est affiliée à Autisme France, elle fait partie de l’Union Régionale Autisme France Occitanie, elle représente Autisme France dans le département du Tarn.

Son action a permis de promouvoir la dignité et la reconnaissance des personnes autistes et leur droit à un accompagnement spécifique.

L’association affirme sa laïcité, et est respectueuse des valeurs, croyances et religions des personnes et de leurs familles.

L’association intervient en conformité et dans le respect des institutions publiques et des politiques sociales.

L’activité de l’association est guidée par un projet associatif qui est fédérateur par son choix en termes de prise en charge des personnes avec autisme.

Son offre de service est actuellement limitée à :

– Un foyer d’accueil médicalisé avec internat et semi-internat,

– Un SESSAD,

Des projets d’extension sont en cours, appartements thérapeutiques, accueil pour les vieillissants  …

 

Le personnel

Le FAM « Lou Bouscaillou » dispose d’une équipe pluridisciplinaire composée de professionnels de formations différentes avec un objectif commun de travail celui de se mettre au service de chacun des résidants en analysant ses besoins individuels et en tentant d’y apporter la réponse la plus appropriée possible.

 

Le Projet Personnalisé d’ Interventions   

Un Projet Personnalisé d’ Interventions « PPI » est construit pour chaque personne, il permet de fixer les objectifs à court, moyen ou long terme qui soient mesurables et évaluables dans le temps.

Les projets personnnalisés d’ interventions sont réalisés en prenant la pleine mesure des rythmes, des goûts et des disponibilités de chacun. L’accent est porté sur l’autonomie en vue d’une intégration optimale dans la société. La principale ligne de force du projet est de proposer à la personne une prise en charge globale, par une équipe pluridisciplinaire traduisant les aspects pédagogiques, éducatifs, de soins, et de socialisation nécessaires au public accueilli.

Le programme éducatif et individualisé est constitué d’une liste d’objectifs annuels révisés de manière pluriannuelle retenus pour la personne adulte après évaluation de ses compétences et besoins par les équipes de professionnels en partenariat avec les familles des résidants. Les apprentissages (et préapprentissages) sont définis dans le PPI qui comporte les apprentissages adaptés au niveau de la personne en lien avec les intérêts et les goûts de celle-ci, développés dans un climat chaleureux et sécurisant.

Nous déclinons notre travail en trois étapes :

– l’observation et l’évaluation de la personne,

– l’analyse des besoins en termes de priorités d’actions,

– la mise en œuvre des moyens, outils et stratégies proposés pour atteindre les objectifs définis par le PPI.

 

CVS

Le Conseil de la Vie Sociale doit permettre d’améliorer la qualité de vie des personnes accueillies.

Les familles s’y impliquent activement et veillent au respect des principes qui ont présidé à son installation.

Qui participe au Conseil de la vie sociale « CVS » ?

Le mandat des membres élus ou désignés a une durée de 3 ans, il est renouvelable.

Le CVS est constitué de 5 membres représentant :

– les résidants de l’établissement,

– les familles et/ou représentants légaux,

– les personnels.

– l’organisme gestionnaire.

Répartis de la façon suivante:

– 1 représentant de l’organisme gestionnaire,

– 1 représentant du personnel,

– 1 représentant des résidants,

– 2 représentants des familles ou des représentants légaux adhérents à l’association,

Le directeur de l’établissement ou son représentant participe aux réunions avec voix consultative.

Le CVS peut appeler toute personne à participer à ces travaux, à titre consultatif et en fonction de l’ordre du jour, notamment les personnes bénévoles intervenant dans l’établissement ou les membres représentants d’organismes ou d’associations concernés par les activités de l’établissement.

Le président du CVS est un des représentants des familles, il fixe les ordres du jour et signe les comptes-rendus des réunions.

Quand se réunit-il ? Pour quoi faire ?

Le Conseil de la vie sociale doit se réunir 3 fois par an, sur ordre du jour écrit, envoyé huit jours avant la date de la réunion prévue. Il peut se réunir à tout moment sur demande des deux tiers de ses membres ou du gestionnaire de la structure. Son rôle est consultatif. Les membres donnent leur avis et font des propositions sur toute question liée au fonctionnement de l’établissement ou du service, notamment :

– l’organisation intérieure et la vie quotidienne,

– les activités (l’animation socioculturelle, les services thérapeutiques, l’animation de la vie institutionnelle),

– les projets (travaux, équipements),

– la nature et le prix des services,

– l’affectation des locaux collectifs,

– l’entretien des locaux,

– les relogements prévus en cas de travaux ou de fermeture,

– les modifications substantielles touchant aux conditions de vie.

Le CVS délibère sur les questions figurant à l’ordre du jour. Il faut que le nombre des représentants des personnes accueillies et des familles soient supérieurs à la moitié des membres pour qu’un avis soit valablement émis. Dans le cas contraire, l’examen de la question est inscrit à une séance ultérieure. Si lors de cette séance, ce nombre n’est pas atteint, la délibération est prise à la majorité des membres présents. Le relevé de conclusions de chaque séance, établi par un secrétaire élu, doit obligatoirement être signé par le Président du CVS, il est envoyé aux familles et affiché au FAM.